AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 RACES.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Voie des Ombres
PJ
avatar

Nombre de messages : 861
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: RACES.   Sam 11 Mar - 13:45

Ici j'énumèrerais la multitude de races possibles, il est possible que j'en rajoute au fur et a mesure du temps, vous pouvez m'en proposer par mp.

    Evitez par contre de choisir un Personnage originaire de l'une des races suivantes, qui sont incompatibles avec l'époque où se déroule ce Forum :
  • Chiss (inconnu au bataillon)
  • Ewok (pas encore découvert)
  • Gungam (Naboo n'a pas été découverte)
  • Yuuzhan Vong (et c'est pas demain la veille)


Vous trouverez ici la descriptions de certaines races courantes :



[nb: uniquement des races de la galaxie Star Wars, pas de vampire, démons, elfes, etc...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwars-kotor.forumactif.fr
La Voie des Ombres
PJ
avatar

Nombre de messages : 861
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: RACES.   Sam 11 Mar - 13:46

BOTHAN.


    Taille : 1,5 mètres
    Monde natal : Bothawui
    Organisation : clans familiaux
    Langage : Bothani
Les Bothans sont des humanoïdes trapus, dont le corps est recouvert d'une épaisse fourrure, donc les ondulations sont directement le reflet des sentiments éprouvés par ces êtres. Ils excellent en politique et en recherche d'informations.

Le peuple bothan est originaire de la planète Bothawui, un monde cosmopolite généralement épargné par les troubles en raison de la neutralité officielle du gouvernement bothan. Plusieurs colonies ont également été construites sur des planètes proches, telles que Kothlis, qui est désormais le siège d'une importante communauté. Toutes ces colonies forment l'Espace Bothan.

La structure sociale des Bothans est constituée par des clans familiaux, dont le nom est inclus dans le nom de chaque Bothan, à la suite d'une apostrophe. Par exemple, le Bothan le plus célèbre, Borsk Fey'lya, fait partie du clan Alya.

La famille est une notion très importante pour les Bothans, et la loyauté au clan est donc très forte. Les relations entre clans sont parfois tendues, la politique bothanne n'étant pas réputée pour son calme et sa bonne ambiance. Les manoeuvres politiques sont donc devenues au fil du temps une spécialité des Bothans. Sur leur monde natal de Bothawui, chaque clan familial envoie un représentant au Conseil bothan, qui agît en tant que corps principal pour l'élaboration des lois pour la planète et l'espèce bothane tout entière. C'est dans leur nature de rechercher le pouvoir, et un clan est toujours en train de conspirer contre un autre.

A cause de ce climat d'intrigues perpétuelles, bien des bothans sont paranoïaques. Tout bothan, et toute personne qui a été en relation avec au moins un bothan, est d'une façon ou d'une autre imbriqué dans les intrigues politiques de cette société.

les Bothans sont également célèbres dans la Galaxie pour leurs techniques de renseignement. Depuis quelques décennies ces êtres intelligents et rusés ont perfectionné leurs façons de faire, et ont développé un vaste réseau d'espions et d'informateurs destiné à recueillir toutes sortes d'informations sur les sujets les plus importants. Le Réseau Bothan est le réseau d'information le mieux informé de la galaxie, mais il travaille pour son compte. Les membres du Réseau recherche tous le pouvoir et vont rechercher les faveurs ou faire des coups en traître pour l'obtenir. Ce qui n'empêcha par les Bothans de vendre également de précieuses informations aux services de renseignements ou à différentes organisations criminelles, tant que celles-ci en avaient les moyens.

La réputation des Bothans a conduit de nombreuses espèces à ne pas les apprécier à leur juste valeur. Les Bothans peuvent s'avérer loyaux et courageux, mais il est vrai que les ruses conduites par ce peuple, ainsi que l'opacité inhérente au Réseau Bothan, ne jouent pas en leur faveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwars-kotor.forumactif.fr
La Voie des Ombres
PJ
avatar

Nombre de messages : 861
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: RACES.   Sam 11 Mar - 13:46

HUMAIN.


    Taille : 1,8 mètres
    Monde natal : Inconnu, les humains peuplent un nombre incroyable de planètes.
    Organisation : Urbaine
    Langage : Basique
Dans la galaxie, l'espèce humaine a toujours été considérée comme un peu à part depuis que le voyage hyperspatial est devenu une réalité.
Tout d'abord parce que ses origines demeurent encore mystérieuses : les plus anciennes civilisations humaines connues à l'époque de la fondation de la République étaient originaires de Coruscant, Corellia et quelques autres mondes. Et il n'a jamais été possible de mettre en évidence un point de départ ou une origine commune à cette espèce.

Bien que la théorie d'évolutions parallèles spontanées ne soit pas totalement improbable, le passage du temps mit cette hypothèse sérieusement à l'épreuve : aucune autre espèce intelligente rencontrée dans la galaxie n'avait fait l'objet d'une évolution en parallèle sur plusieurs mondes, surtout éloignés à ce point les uns des autres.

Adaptable, diverse et polyvalente, l'humanité sous ses nombreuses variantes forme l'espèce la plus nombreuse et la plus répandue dans l'espace connu ainsi que l'un des pivots de la civilisation galactique : la planète Coruscant, un des berceaux de l'humanité, est devenue la capitale de l'ancienne république, puis de l'Empire, et enfin de la Nouvelle République. La langue de Coruscant servit à établir le Basic, langue universelle sans laquelle la République aurait eu les plus grandes difficultés à perdurer pendant des millénaires. Mème pour les autres espèces, les standards culturels, esthétiques, culinaires ou sociaux des plus grandes sociétés humaines servent souvent de référence.

Les humains se sont montrés capables de s'atteler à toutes les tâches, d'envisager toutes les carrières, de bénéficier de tous les dons y compris celui de la Force.

Il existe des dizaines de variantes humaines dont la morphologie est presque à 100 % identique à celle des humains de Coruscant, Corellia, Alderaan, Chandrila et autres. Généralement, ils différent uniquement par des aspects esthétiques mineurs (couleur de peau, taille, morphologie plus trapue ou plus fine...).

Les presque humains sont physiquement différents des humains mais quasi identiques sur un plan génétique. Cela signifie qu'ils peuvent avoir des enfants avec des humains "normaux" et que la majeure partie si ce n'est la presque totalité de leurs organes ont une apparence et une fonction identiques à ce que l'on pourrait observer chez des humains. Néanmoins, une évolution distincte, des mutations à partir d'une souche humaine "classique" ou des transformations volontairement provoquées ont entrainé plusieurs différences notables. Par exemples :
- une morphologie complètement adaptée à une gravité élevée à laquelle un humain ne survivrait pas ou qui le forcerait à l'immobilité
- un système respiratoire permettant d'utiliser du chlore ou tout autre gaz et en contrepartie incompatible avec un milieu normal pour la vie humaine.
- des doigts surnuméraires, des membres particuliers (nageoires, ailes...)
- une coloration d'épiderme particulière (bleue, pourpre, verte...)

Et ainsi de suite... Bien que génétiquement humains, ces mutants ou ces peuples sont souvent considérés comme des humains de seconde catégorie, d'autant plus que sur un plan numérique, ils sont négligeables par rapport aux légions d'humains qui entrent dans les standards esthétiques et organiques de la majorité. A la longue, il se peut que les divergences s'accroissent suffisamment pour qu'une variante presque humaine ne soit plus génétiquement compatible, auquel cas elle sera considérée comme une espèce non-humaine complètement distincte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwars-kotor.forumactif.fr
La Voie des Ombres
PJ
avatar

Nombre de messages : 861
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: RACES.   Sam 11 Mar - 13:47

ITHORIEN


    Taille : 1,9 mètres
    Monde natal : Ithor
    Organisation : "troupeaux"
    Langage : Ithorien
Les natifs de la planète Ithor sont des humanoïdes dont la taille varie de 1.80 à 2.30 mètres, ce sont des pacifistes herbivores caractérisés par leur nuque en forme de louche et leurs yeux écartés. Leur long cou s'incline vers l'avant et remonte ensuite jusqu'à leur tête à la forme particulière qui fait qu'on les surnomme fréquemment "têtes de marteau". Les Ithoriens possèdent deux bouches de part et d'autre de leur cou ce qui leur donne une voix "stéréophonique" caractéristique. Leur épiderme varie autour des tons verts, beiges et bruns et leurs yeux sont noirs. Extérieurement, seuls certains détails minutieux au niveau de la configuration du cou et du crâne permettent de distinguer les mâles des femelles.

Les Ithoriens font montre d'un respect religieux envers la nature et plus particulièrement celle de leur monde natal. Dans la religion ithorienne, la Jungle Mère qui leur a donné naissance est sous leur responsabilité et continue à leur procurer leur nourriture mais aussi sagesse et inspiration. Depuis des millénaires, ils ont réussi à concilier civilisation technologique et écologie d'une manière fort originale : ils résident dans de gigantesques cités flottantes dans le ciel de leur monde et ne posent pratiquement jamais le pied sur le sol si ce n'est pour récolter certaines plantes comestibles et en planter deux fois plus pour remplacer leur cueillette.

Le monde d'origine des ithoriens, Ithor, est un véritable paradis baigné de lumière, où les cascades scintillantes et les forêts vierges luxuriantes sont rafraîchies d'une douce brise. Depuis les origines de leur civilisation, les calmes ithoriens adorent la "Mère Jungle" et vivent en osmose avec le monde qui les entoure. Pour un légume arraché du sol, l'ithorien en plante deux, pour le remplacer.

Les ithoriens ont su voyager dans l’espace relativement tôt au cours de leur histoire, se déplaçant au-dessus de la cime des arbres dans des "villes troupeaux" équipées de systèmes élévateurs répulsifs, puissants mais écologiques. La plupart des ithoriens vivent en "troupeaux" qui se déplacent sur les trois continents civilisés d'Ithor. D'autres voyagent dans la galaxie en "troupeaux" équipés pour l'espace, pour vendre des marchandises qu'on ne trouve pas ailleurs.

D'un naturel aimable et curieux, il n'était que logique que les Ithoriens s'inspirent de leurs cités flottantes pour créer par la suite des vaisseaux troupeaux qui permirent aux groupes les plus aventureux de partir sillonner la galaxie et commercer avec les autres races. Les Ithoriens sont avant tout des écologistes mystiques et pacifiques qui cherchent à préserver leur monde ainsi que les écosphères qu'ils découvrent durant leurs voyages.

Tous les cinq ans, la plupart de ces navires retournent à Ithor pour se rassembler durant le Temps des Rencontres qui est le cadre d'échanges nombreux. Certains Ithoriens en profitent aussi pour se rendre sur le sol des origines afin d'accomplir un pèlerinage ou une purification rituelle. Les représentants des autres races ne peuvent descendre sur le sol d'Ithor sans se purifier de manière rituelle. Rien n'empêche par contre qu'ils se rendent à bord d'un vaisseau troupeau. Les vaisseaux qui sont trop loin d'Ithor pour participer au Temps des Rencontres essayent de se regrouper avec d'autres vaisseaux troupeaux voyageant dans leur secteur afin de réaliser en plus réduit cette phase importante de la vie spirituelle ithorienne.

C'est en effet durant le Temps des Rencontres que les Ithoriens débattent de leur place dans la communauté galactique, procèdent à des unions entres jeunes de différents troupeaux, commercent, échangent des histoires et soldent de vieilles dettes. La venue d'un vaisseau troupeau est un évènement des plus appréciés sur de nombreux mondes commerçants avec les Ithoriens et le Temps des Rencontres est une occasion qui attire de toute la galaxie marchands et touristes désireux de faire des affaires et/ou d'observer les magnifiques rituels qui marquent ces occasions.

Les ithoriens sont plus qualifiés que tout autre peuple en matière d'horticulture et de clonage. Les ithoriens doux et optimistes, aiment avant tout travailler dans les domaines de l'agriculture, de l'art, de la diplomatie, du commerce ou de l'équipement spatial. Quelques uns choisissent la voie de la prêtrise écologique et veillent à préserver la "Mère Jungle".

Les vaisseaux troupeaux sont de véritables villes nomades à bord desquelles on trouve non seulement les Ithoriens eux-mêmes mais aussi une multitude de marchands, négociants et acheteurs d'autres espèces. Au coeur de chaque vaisseau troupeau, il y a un secteur central interdit aux étrangers ou les Ithoriens entretiennent avec soin un morceau de la Jungle-Mère. Ainsi, même à des milliers d'années lumière de leur monde, les Ithoriens sont encore chez eux.

Peu d'ithoriens quittent leurs communautés nomades ou leur monde. Ceux qui le font sont le plus souvent employés comme écologistes, botanistes, conseillers agronomes et diplomates.

Au fil des siècles, chaque vaisseau-troupeau a organisé ses rapports commerciaux en matière d'agriculture par le biais d'une guilde commerçante qui envoie des délégations ithoriennes sur les mondes les plus demandeurs. Ces délégations vendent les excellents et réputés produits ithoriens à des prix très raisonnables et certaines Guildes Ithoriennes ont développé un véritable monopole pour certaines espèces dont leur vaisseau-troupeau possède tous les secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwars-kotor.forumactif.fr
La Voie des Ombres
PJ
avatar

Nombre de messages : 861
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: RACES.   Sam 11 Mar - 13:48

MON CALAMARI


    Taille : 1,7 mètres
    Monde natal : Dac (Mon Calamari)
    Organisation : Urbaine
    Langage : Mon Calamari

Les Mon Calamari sont des créatures amphibiennes, ils ont des grands yeux, une épiderme de couleur saumon (bien qu’il existe divers tons bleu, bleu marine, vert ou violet) et des mains palmées. Les Mon Cals (comme on aime à les surnommer) sont une espèce pacifique coexistant avec les Quarren, l'autre espèce dominante de leur planète.

Les Quarren sont des créatures des profondeurs de l'océan et vivent dans les bas-fonds des citées flottantes des Mon Cals. Les Quarren fournissent des ressources pour les villes Mon Calamari en échange de leur hospitalité.

Puis l'espèce des Mon Calamari s'est lassée de ses simples cités flottantes, leurs coeurs remplis d'étoiles. Le voeu d'être parmi les astres fût un désir présent chez tous ses représentants. Dès lors les Mon Calamari se sont mis à construire de grands vaisseaux spatiaux, tâche simplifiée grâce à leurs dons naturels pour les technologies. Avec leurs Croiseurs Spatiaux de luxe, ils se placèrent rapidement parmi les leaders de la conquête spatiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwars-kotor.forumactif.fr
La Voie des Ombres
PJ
avatar

Nombre de messages : 861
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: RACES.   Sam 11 Mar - 13:48

RODIEN.


    Taille : 1,6 mètres
    Monde natal : Rodia
    Organisation : clans
    Langage : Rodien

Originaires de Rodia, les Rodiens sont des humanoïdes à la peau verte, que l'on retrouve un peu partout dans la Galaxie. Ils possèdent de grands yeux noirs, un museau long, et de grands doigts terminés par des petites ventouses. Leur crâne est surmonté de deux petites antennes, qui sont des organes sensoriels très sensibles. Malheureusement pour les autres, les Rodiens ont aussi une odeur particulièrement forte. On trouve des Rodiens à tous les niveaux de la société galactique, que ce soit au Sénat, sous l'Ancienne République, ou l'aide du Suprême Chancelier, ou dans les bas-fonds, comme le chasseur de primes.

Sur leur monde d'origine, les Rodiens sont de féroces chasseurs, et ont conduit la plupart des espèces sauvages - prédateurs y compris - à l'extinction totale. Après cela, les Rodiens se sont retrouvés sans proies à chasser, et se sont tournés vers des combats les uns contre les autres. L'un des plus grands Protecteur de Rodia - l'équivalent d'un chef de gouvernement chez les Rodiens - parvint finalement à mettre un terme à ces luttes sanglantes à peu près au moment où l'espèce fut découverte par des vaisseaux d'exploration de la République. Le Grand Protecteur vit immédiatement les implications que cette rencontre pouvait avoir sur son peuple : la galaxie immense offrait une formidable opportunité pour les Rodiens de chasser de nouvelles espèces.

Tout naturellement, nombre de Rodiens se sont tournés vers le métier de chasseur de primes. Beaucoup voient cette occupation comme une pure chasse au gibier, et n'accordent pas vraiment de place aux valeurs des autres espèces. La société rodienne récompense la chasse au travers de plusieurs catégories : la "plus longue traque", la "proie la plus célèbre", le "meilleur tir", et bien d'autres encore. Certains Rodiens aident même leurs proies à faire davantage de victimes afin que leur importance augmente, ce qui n'a pas contribué à améliorer la réputation des chasseurs. Si l'on ajoute à cela le fait que les Rodiens émettent des phéromones désagréables, on comprend que cette espèce ne soit pas particulièrement appréciée.

Malgré leur violence extrême, et une histoire marquées par d'incessantes guerres claniques, les Rodiens possèdent une culture très riche. Harido Kavila, un Grand Protecteur très connu, tenta lors de son mandat de réfréner les pulsions meurtrières de ses compatriotes, et de canaliser cette force pour arriver à quelque chose de plus constructif. Il encouragea notamment fortement les productions théâtrales et artistiques. Le milieu artistique rodien est, de fait, reconnu dans la galaxie comme l'un des meilleurs.

Mais les chasses divertissantes commencèrent à manquer, donc ne voulant pas renoncer à la chasse, les Rodians ont commencé à se faire la guerre les uns contre les autres et en raison de leur nature violente, l'espèce était en voie de disparition, jusqu'au jour où un chef émergea et imposa la construction du Drama. Ce théâtre était très violent mais très contrôlé pour être rarement mortel. Il permis au Rodiens d'arrêter de s'entre-tuer. Ses représentations eurent aussi du succès parmi les autres espèces et des tournées s'organisèrent au travers de la galaxie. C'est aussi grâce à cela que l'espèce devint plus civilisée.

Actuellement, les Rodiens fabriquent des armes, leurs meilleurs blasters représentent le nec plus ultra de la galaxie et sont leur première source de revenus. En plus de leurs chasses habituelles, ils sont devenus d'assez bon Chasseurs de Têtes, n'acceptant que les missions où la proie ne doit pas être ramenée vivante. Les Rodiens ne laissent rien au hasard et de nombreuses espèces les voient comme des lâches. Mais c'est simplement qu'ils ne prendront jamais de risques inconsidérés quelle que soit la chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwars-kotor.forumactif.fr
La Voie des Ombres
PJ
avatar

Nombre de messages : 861
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: RACES.   Sam 11 Mar - 13:49

SULLUSTAIN
.

    Taille : 1,5 mètres
    Monde natal : Sullust
    Organisation : Urbaine
    Langage : Sullustan

Espèce humanoïde de taille réduite, les Sullustains vivent dans de vastes cités souterraines sur leur monde natal, Sullust. Les sullustains sont des créatures grégaires et affables reconnaissables à leurs grosses joues et leur babil permanent. Cette planète est un monde volcanique, doté d'une atmosphère peu propice à la vie. Les sullustains se plaisent dans des tunnels cachés bien profond sous la surface de la planète, où ils ont construit des villes ultramodernes et étonnamment belles. Les riches touristes de la galaxie visitent les sources chaudes de Sullust et en profitent pour déguster quelques spécialités exotiques comme les "larves de drutash" (suggestion d'accompagnement : sauce d'omaton). L'essentiel des espèces vivant sur la planète sont par conséquent contraintes à vivre sous terre, excepté certains prédateurs, qui n'aiment pas s'enfoncer dans les profondeurs des cavernes, au contraire des petits animaux par ailleurs chassés par les Sullustains eux-mêmes.

Habituée à se déplacer dans un réseau de couloirs sombres et complexes comme un labyrinthe, cette race est douée d'un sens de l'orientation infaillible. Un sullustain n'oublie jamais un chemin qu'il a emprunté. Ce don fonctionne aussi dans l'hyperespace, ce qui fait des sullustains des navigateurs et des explorateurs hors pair. En pratique, ces facultés permettent aux Sullustains de retrouver facilement un chemin emprunté auparavant, ou de se remémorer tous les paramètres d'une carte stellaire.

Ce sens de l'orientation, exploité efficacement dans le domaine de la navigation spatiale, trouve en fait ses racines dans les dédales souterrains de Sullust eux-mêmes, menant aux grandes cités modernes, fameuses dans tout l'univers et admirées par les visiteurs de passage.

Les Sullustains ont développé une technologie avancée, et constituent également de bons marchands. L'un des plus grands groupes industriels de la galaxie, SoruSuub Corporation, est basé à Sullust et emploie la moitié de la population à la mine, à la production et à l'emballage. La société fabrique toutes sortes de produits, depuis les chaussures à injecto-kit et les armures de combat, jusqu'au landspeeder XP-38.


Dernière édition par le Sam 11 Mar - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwars-kotor.forumactif.fr
La Voie des Ombres
PJ
avatar

Nombre de messages : 861
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: RACES.   Sam 11 Mar - 13:49

TRANDOSHEEN
.

    Taille : 2,0 mètres
    Monde natal : Trandosha (appelé Dosha par les trandoshans)
    Organisation : Clans
    Langage : Dosh

Les Trandoshéens, ou comme ils se nomment eux-mêmes les "T'doshok", sont des reptiles humanoïdes dotés d'une grande force physique, et originaire de la planète Trandosha, ou Dosha, un monde aride et peu accueillant. Le Trandoshéen adulte mesure de 1.50 mètre à 2.10 mètres, et est doté d'une force physique peu commune. C'est l'une des rares espèces à pouvoir se battre à armes égales avec un Wookie, qui est pourtant considéré comme une créature exceptionnellement forte.

De leurs ancêtres reptiles, les Trandoshéens ont gardé une armure d'écailles très résistante, qui leur fournit une protection importante en cas de combat au corps à corps, et qui mue plusieurs fois dans leur vie. Ils sont de plus dotés d'un métabolisme très résistant, et cicatrisent très vite. Les membres sectionnés peuvent même repousser. Inutile de dire qu'il est donc très difficile de tuer un Trandoshéen si on ne dispose pas d'artillerie lourde avec soi ! Les Trandoshéens disposent de plus d'une très grande acuité visuelle et sont capables de percevoir le spectre infrarouge, ce qui leur donne un avantage certain dans l'obscurité. Leurs deux pattes puissantes sont dotées de griffes acérées et sont une arme efficace dans les combats rapprochés, mais sont par contre une gêne pour le maniement de la plupart des objets de petites tailles, en raison du manque de finesse des mains et des doigts.

Les Trandoshéens sont des créatures très violentes, agressives et passionnées par la chasse. La société trandoshéenne vénère d'ailleurs une déesse de la chasse, connue sous le nom de "Gardienne des Points", qui récompenses les chasseurs de Trandosha en leur accordant des "points de jagannath", dont le nombre déterminerait le statut du guerrier chasseur après son passage dans l'autre monde. De fait, les Trandoshéens sont réputés dans toute la galaxie pour leurs talents au combat et comme traqueurs. La plupart des représentants de cette espèce qui quittent leur planète trouvent facilement un emploi comme garde du corps, homme de main ou chasseur de primes. Certains se sont même rendus célèbres, comme Cradossk, qui fut le dirigeant de la Guilde des Chasseurs de Primes pendant plusieurs années, ou encore son fils Bossk, qui prit sa suite et fut un chasseur de primes assez connu à son époque.

Le langage officiel des Trandoshéens est le Dosh, qui est un langage relativement primitif, consistant pour une bonne part en grognements. Les Trandoshéens maîtrisent l'écriture, et possèdent leur propre alphabet, constitué de glyphes assez sommaires. La plupart de ceux qui partent à l'aventure hors de Trandosha parlent couramment le basic.

La structure sociale des Trandoshéens est très largement patriarcale, car reposant sur les capacités de guerrier et de chasseur. Le mâle dominant dirige sa famille en toutes circonstances, du moins jusqu'à ce qu'un de ses enfants ne veuillent prendre la succession. Comme on pourrait s'y attendre de la part d'une espèce aussi vindicative, la succession se joue par un combat à mort, le vainqueur dévorant le vaincu. Il est donc de coutume pour le fils de dévorer le père pour prendre sa place, comportement qui ne laisse pas d'impressionner les autres espèces qui ont eu un jour à côtoyer un Trandoshéen.

Trandosha orbite autour de la même étoile que Kashyyk, le monde natal des Wookies. Comme souvent quand deux espèces sont si proches l'une de l'autre, les relations entre Wookies et Trandoshéens ne sont pas au beau fixe, et ce pour plusieurs raisons :

La plus importante sans doute est le fait que, plusieurs siècles avant la fondation de l'Empire, les Trandoshéens ont essayé de coloniser certaines régions de Kashyyyk au détriment des Wookies, ce qui a entraîné plusieurs batailles très sanglantes. Après avoir subi de lourdes pertes dans leurs rangs, les Trandoshéens ont du s'avouer vaincu et se retirer sur leur planète.

La seconde raison est économique : avec le développement du tourisme interplanétaire, et devant l'afflux sans cesse croissant de personnes, les Wookies se sont inquiétés de l'impact écologique de cette présence étrangère sur leur planète, et ont édicté des lois restreignant le nombre de visiteurs sur Kashyyyk. La plupart des touristes profitant de leur voyage pour visiter également la planète des Trandoshéens, ceux-ci ont vu leur chiffre d'affaire diminuer énormément. Accusant les Wookies de freiner leur développement, les natifs de Trandosha ont donc un énorme contentieux avec leurs voisins.

Une seconde fois les Trandoshéens attaquèrent les Wookies et tentèrent de s'emparer des énormes ressoures naturelles de la planète pour compenser les pertes d'argent dues aux restrictions légales imposées par le gouvernement de Kashyyyk sur le secteur touristique. De terribles batailles revirent le jour et le sang fut versé à de nombreuses reprises. Les Wookies demandèrent l'intervention de la République par l'intermédiaire du Sénat, mais cela ne découragea pas les Trandoshéens, qui continuèrent malgré tout leur offensive. Mais la République décida finalement en faveur des agressés, et les Trandoshéens durent se replier une fois encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwars-kotor.forumactif.fr
La Voie des Ombres
PJ
avatar

Nombre de messages : 861
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: RACES.   Sam 11 Mar - 13:50

TWI'LEK.


    Taille : 1,8 mètres
    Monde natal : Ryloth
    Organisation : villes
    Langage : Twi’leki (langage corporel)

Les Twi'leks sont de grands humanoïdes, dont la peau très pigmentée peut avoir différentes couleurs selon les individus : rouge, jaune ou encore bleu par exemple. Leur trait le plus caractéristique est la pair de tentacules, appelés "lekkus", qui prend sa base au sommet de leur crâne. Les Twi'leks utilisent leurs lekkus quand ils parlent leur langage d'origine, le twi'leki. Il s'agit d'un langage combinant communication orale et gestes, les mots étant accompagnés et complétés par les mouvements des lekkus. Ils sont naturellement doués pour l'espionnage. Ces lekku servent aussi aux danseurs Twi'leks pour leur esthétisme apprécié dans toute la galaxie.

Ils ont pour origine la célèbre planète inhospitalière Ryloth. Ryloth la planète qui n'effectue pas de rotation sur son axe faisant de ses terres un désert une moitié de sable et l'autre moitié de glace. Les Twi'leks vivent à la frontière des deux parties, nommée la zone twilight. Leurs villes étant pour la plupart primitives, elles utilisent le vent comme principale source d'énergie comme le chauffage, la lumière et la circulation d'air.

Les Twi'leks sont essentiellement végétariens mais furent des chasseurs à une époque lointaine avant de devenir les grands agriculteurs que nous connaissons aujourd'hui. Leurs villes sont toutes indépendantes et l'autorité est assumée par la sagesse de cinq Twi'leks. Chefs par leur naissance noble, lorsque l'un d'eux meurt son héritier prend sa place, le siège est donc la plupart du temps assumé de père en fils. Les Twi'leks sont omnivores, et mangent aussi bien les produits de leur culture que de la viande de rycrit, une sorte de bovin très répandue sur Ryloth, leur monde natal. Les Twi'leks sont des êtres très patients, et doté de fortes capacités d'adaptation. Leur mental a été façonné au fil des siècles par leur environnement très rude, duquel ils ont retiré de multiples leçons de vie. Un célèbre proverbe twi'lek mentionne à ce propos : "Si tu ne peux pas battre une tempête, laisse-la passer".

Les Twi'leks ont développé une technologie de bon niveau, utilisant des turbines et des éoliennes pour alimenter les habitations et les usines enterrées profondément sous la surface de Ryloth, ravagée par les tempêtes. Chaque complexe urbain est autonome, et géré par un clan. Les Twi'leks n'ayant pas développé une technologie spatiale suffisante, ils doivent, pour gérer leurs contacts avec le reste de la galaxie, s'appuyer sur les mondes voisins (tels que Tatooine), les pirates, les contrebandiers et les marchands.

Ryloth est une importante place commerciale. C'est elle qui fournit la galaxie en Ryll, une substance narcotique très puissante. A cause de cette source, Ryloth est devenue une plate-forme convoitée par les criminels de tous bords. Les Twi'leks ont réagi à cet "invasion" en développant une stratégie toute particulière : ils vendent aux criminels leur propre peuple comme esclaves. Ce faisant, les Twi'leks peuvent garder le contrôle de leurs mines de Ryll. La plupart des esclaves vendus ainsi sont des femmes, dont la beauté et la grâce en font des danseuses très recherchées, pour ne parler que des métiers les plus "honnêtes". Posséder une ou plusieurs femmes twi'leks est au fil du temps devenu une marque de prestige, condamnant ainsi des générations de jeunes femmes et hommes.

La société twi'lek est divisée en deux castes très distinctes : les marchands et les guerriers. Si les premiers sont indispensables au bon fonctionnement de la société, les seconds n'en sont pas moins dédaigneux, refusant la plupart du temps tout contact avec des êtres qu'ils considèrent comme inférieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwars-kotor.forumactif.fr
La Voie des Ombres
PJ
avatar

Nombre de messages : 861
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: RACES.   Sam 11 Mar - 13:50

WOOKIE
.

    Taille : 2,1 mètres
    Monde natal : Kashyyyk
    Organisation : clans familiaux
    Langage : Shyriiwook,(Les wookies ne peuvent pas parler de langages autres que le leur, par contre ils peuvent les comprendre).


Les Wookies sont de grand bipèdes à fourrure dépassant couramment les deux mètres de haut. Ils sont originaires de la planète Kashyyyk et n'ont que très peu de communautés en dehors de leur monde natal.

Capables de vivre plusieurs siècles, les Wookies possèdent entre autre de remarquables capacités de récupération, et sont capables de survivre à des blessures très graves. Ils sont également dotés de longues griffes rétractiles, qu'ils utilisent principalement pour s'accrocher à la végétation dense de Kashyyyk. Leur honneur leur interdit cependant formellement d'utiliser ces griffes comme armes lors d'un combat. On peut facilement imaginer le formidable adversaire que serait un wookie doté d'un honneur "moindre" ...

Pour le combat, les Wookies utilisent soit des lames Ryyk, soit leurs fameuses arbalètes-laser, spécialité des Wookies et qu'on ne retrouve que dans leurs mains.

Leur monde est une véritable jungle d'arbres géants ou les prédateurs et même les plantes sont de plus en plus dangereux au fur et à mesure que l'on descend vers le sol, dont personne n'est jamais revenu d'ailleurs. Les Wookies vivent dans des cités arboricoles et si extérieurement leurs villes peuvent sembler primitives, elles sont en fait parfaitement intégrées à leur monde et dotées de la technologie la plus moderne.

Bien que la plupart des Wookies comprennent le Basic, seul certains sont capables de le parler, la plupart des représentants de cette espèce étant limités par leurs organes de communications particuliers. Les Wookies parlent entre eux leur langage, le Shyriiwook, un dialecte très complexe à maîtriser pour les autres races, en raison du mélange de feulements, rugissements, gestes et autres bruits nécessaires à son usage.

La structure sociale des Wookies accorde une grande place à la famille, aux rites initiatiques, et rejettent en masse le matérialisme. La fête la plus importante à leurs yeux et le Jour de la Vie, durant lequel les familles se rassemblent dans la joie et l'harmonie, et rendent hommage à l'Arbre de la Vie, fondement de leur civilisation, en référence à la nature généreuse de Kashyyyk. La séduction chez les wookie parait étrange chez les humains. Le mâle wookie doit descendre de la cîme des arbres pour y chasser un gibier. Une fois le gibier attrapé et tué à main nue, il offre la dépouille à la femelle. Si la femelle accepte le don considéré comme une demande en mariage, elle mordra dans le bas ventre de l'animal mort. Une fois le rite achevé les wookies seront liés pour la vie.

Les wookies sont réputés violents et courageux mais aussi honorables pour la plupart. L'imagerie populaire veut que cette race soit physiquement la plus forte de la galaxie (en tous cas, par rapport à sa taille). Un grand nombre de gens considèrent que parce qu'ils sont issus d'une civilisation arboricole autrefois réduite en esclavage, ils sont technologiquement primitifs ce qui est totalement inexact (ils connaissent depuis longtemps la technologie moderne et leurs longs doigts sont très déliés). De plus, sous l'Ancienne République, Kashyyyk était représentée au Sénat par une délégation wookie, comme la plupart des autres mondes dits civilisés.

Comme de nombreux peuples mettant en avant des valeurs comme l'honneur, les Wookies pratiquent les serments et la "dette de vie". Celle-ci peut les amener à défendre jusqu'à la mort un étranger (même d'une autre race) auquel ils pensent devoir une grande faveur. Une dette de vie est définitive et rien ne peut la lever.

La plupart des Wookies que l'on peut rencontrer loin de Kashyyyk sont des esclaves, généralement affectés à des travaux nécessitant une grande force physique. Un certain nombre sont devenus gladiateurs, tueurs à gages, gardes du corps, casseurs de pouces ou mercenaires. Quelques uns sont même parvenus à s'enrichir et à fonder un commerce ou acheter un navire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwars-kotor.forumactif.fr
La Voie des Ombres
PJ
avatar

Nombre de messages : 861
Date d'inscription : 11/09/2005

MessageSujet: Re: RACES.   Sam 11 Mar - 13:51

ZABRAK
.

    Taille : 1,75 mètres
    Monde natal : Iridonia
    Organisation : familliale
    Langage : Zabraki

Originaires de la planète Iridonia, les Zabraks sont des humanoïdes d'une taille pouvant aller de 1, 60 mètre à 2, 10 mètres, et dont la tête est recouverte de petites cornes et le corps de tatouages, qui donnent à cette espèce un aspect parfois effrayant. Très tôt dans l'histoire galactique les Zabraks ont atteint un niveau de technologie élevé et ont pu coloniser plusieurs mondes extérieurs aux alentours de leur planète natale. On estime que cette espèce a ainsi établi huit colonies dans la Bordure Extérieure, et que les différents groupes coloniaux ont pu prospérer de façon suffisamment importante pour que les Zabraks s'identifient eux-mêmes selon les colonies d'où ils viennent, plutôt que par rapport à Iridonia uniquement.

Les Zabraks ont également formé des communautés sur d'autres planètes déjà habitées, comme Corellia et Talus, qui comptent une importante communauté de ce peuple. Les Zabraks dans leur ensemble possèdent un fort caractère et une volonté de fer, doublé d'un instinct de survie supérieur à la plupart des autres espèces. Ce sont des explorateurs courageux et des guerriers que rien n'effraient. Les conditions de vie difficiles rencontrées sur leur monde natal ont forgé leur esprit pionnier, et ont permit la conquête de nombreuses planètes proches. Les Zabraks ont une grande confiance en leurs capacités à s'adapter à tout environnement, et rien ne semble pouvoir leur résister dans ce qu'ils entreprennent. Ce qui aurait pu devenir un sentiment de supériorité n'est en fait qu'une fierté bien placée : les Zabraks ne sont pas des gens condescendants et trop sûrs d'eux. Ils sont fiers d'eux et de leur colonie mais sont toujours conscients de leurs capacités et de leurs limites, pour peu qu'ils en trouvent. Pour un Zabrak en effet, rien n'est impossible, et il est très rare de trouver un représentant de cette espèce qui soit pessimiste. Face à un problème, la réflexion prend le devant et une solution est rapidement trouvée.

Morphologiquement, les Zabraks sont très proches des humains, à ceci près qu'ils possèdent de petites cornes sur le sommet du crâne, vestige d'un lointain passé aujourd'hui révolu. Ces cornes ont désormais une seule connotation : leur alignement indique l'appartenance à différentes races à l'intérieur de l'espèce. L'autre aspect étonnant de cette espèce est la présence de nombreux tatouages sur la tête et sur tout le corps. les tatouages sont le résultat des goûts personnels du porteur, et reflètent la personnalité. Au début très simples et peu nombreux, les tatouages ne cessent de croître en nombre et en complexité avec l'âge, au fur et à mesure que la personnalité du Zabrak évolue. La peu des Zabraks peut être différente d'un individu à l'autre, et peut aller d'un beige clair à un noir très sombre, ce qui accentue les différences entre individus et permet de distinguer aisément chaque personne, contrairement à certaines espèces dont les individus sont quasi-identiques pour l'oeil non expérimenté. Le langage officiel des Zabraks est le Zabraki, mais la plupart parlent couramment basic, et souvent d'autres dialectes locaux moins usités.

Avec des explorateurs au second rang de la galaxie, juste derrière les Humains, très tôt les Zabraks prirent rapidement une position importante dans l'histoire de la galaxie en faisant des colonies de plusieurs mondes proches du leur. Malheureusement pour les Zabraks, ce qui est leur force est aussi une faiblesse, bien souvent leur force de caractère est si forte que leur entêtement tourne au fanatisme et isole les membres les plus brillants du reste de son espèce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starwars-kotor.forumactif.fr
The Voice of Deaths
PJ
avatar

Nombre de messages : 281
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: RACES.   Ven 16 Jan - 22:25

Sachant qu'il n'y a pas, dans star wars, seulement les dix races décrites en haut, vous trouverez ci-dessous l'inventaire (à peu près complet) de toutes les races jouables et qui ne sont pas anachroniques.



Anzati

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_anzati

aqualish

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_aqualish

arcona

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_arcona

arkanien

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_arkanien

baragwin

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_baragwin

bith

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_bith

bothan

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_bothan

caamasi

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_caamasi

cathar

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_cathar

chev

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_chev

chevin

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_chevin

clawdite

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_clawdite

devaronien

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?iche=org_esp_devaronien

drall

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_drall

dug

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_dug

duro

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_duro

elom

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_elom

elomin

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_elomin

farghul

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_farghul

feeorin

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_feeorin

gamorreen

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_gamorreen

gand

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_gand

gossam

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_gossam

gotal

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_gotal

gran

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_gran

houk

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_houk

hutt

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_hutt

ithorien

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_ithorien

jawa

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_jawa

keldor

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_keldor

kitonak

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_kitonak

klatooinien

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_klatooinien

lannik

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_lannik

muun

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_muun

nautolan

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_nautolan

neimoidien

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_neimoidien

nikto

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_nikto

ortolan

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_ortolan

rakata

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_rakata

rodien

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_rodien

sakiyan

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_sakiyan

selkath

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_selkath

selonien

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_selonien

sluissi

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_sluissi

snivvien

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_snivvien

togruta

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_togruta

toydarien

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_toydarien

tusken

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_tusken

twilek

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_twilek

ubese

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_ubese

ugnaught

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_ugnaught

xexto

http://www.starwars-holonet.com/holonet.php?fiche=org_esp_xexto




PS : Merci à Leia Chani Wan pour avoir fait une recherche sur le choix des race disponibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RACES.   

Revenir en haut Aller en bas
 
RACES.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES RACES DISPARUES
» Les races One Piecéennes [spoil]
» Les races jouables
» Les races
» ? Les races ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La VIEILLE REPUBLIQUE - LE JEU :: PRESENTATION DU JEU :: AVANT de CREER votre PERSONNAGE-
Sauter vers: